Accueil
Nos constructions
Nos terrains
Contact
Facebook
Twitter
Google+
Printerest

RT 2012

RT 2012 : tout ce que vous devez savoir …

Depuis le 1er janvier 2013, toutes les constructions neuves doivent répondre aux exigences de la nouvelle Réglementation Thermique 2012 (RT 2012). Cette nouvelle norme se traduit sur le terrain par des engagements importants : diviser par 3 la consommation énergétique d’une construction traditionnelle généralisant ainsi l’accession à un habitat performant et économe en énergie.

La première réglementation thermique a été mise en place après le 1er choc pétrolier de 1974 dans le but de réduire la consommation énergétique des ménages et de provoquer une prise de conscience des pouvoirs publics. Cinq réglementations se sont succédées depuis dans le but de créer des bâtiments plus économes, plus lumineux mais toujours en adéquation avec les souhaits des clients de concrétiser leur rêve.


Les 3 principales exigences de la RT 2012 sont :

Bbiomax :

C’est un coefficient tenant compte de la conception du bâti indépendamment des systèmes de chauffage et autres : soit le niveau d’isolation thermique, (ce coefficient remplace le U bât de la RT 2005), la conception bioclimatique notamment avec le recours à l’éclairage naturel, aux apports solaires, … Le coefficient B Bio agit ainsi sur une limitation naturelle et durable des usages de chauffage, climatisation et éclairage.
maison neuve bbio alsace construction constructeur 68

Cepmax :

C’est une exigence de résultat limitant ainsi les consommations d’énergie primaire des 5 usages : chauffage, éventuelle climatisation, éclairage, eau chaude sanitaire et besoins électriques des auxiliaires permanents : pompes et ventilateurs.
maison neuve norme bbio alsace construction constructeur 68

Tic :

La Tic exprime le niveau de température ambiante conventionnelle obtenue en période estivale – le confort d’été.
Comme pour le BBio, le niveau Tic devra être inférieur à un niveau de référence. Faute de temps, cet indicateur mis en place avec les réglementations thermiques précédentes est inchangé. Avec l’évolution du climat et des aléas climatiques, le confort estival est pourtant un point essentiel qu’il est nécessaire de bien maîtriser. On ne peut pas jouer aux apprentis sorciers, avec des bâtiments hyper isolés, étanches, sans inertie thermique : ceux-ci seront vite invivables dès les beaux jours sauf à recourir à une climatisation énergivore.

Ainsi que les exigences de moyens :
  1. Recours aux énergies renouvelables en maison individuelle
  2. Traitement des ponts thermiques
  3. Surface minimale de baies vitrées (1/6 de la surface habitable)
  4. Traitement de l’étanchéité à l’air (test de la porte soufflante)
  5. Mesure ou estimation des consommations d’énergie par usage

En conclusion, grâce à la RT 2012 votre nouvelle maison consommera moins d’énergie, vous fera faire des économies mensuellement et représentera une vrai valeur ajoutée en cas de revente.
Nota : ne pas confondre BBC et RT2012. Un amalgame est trop régulièrement fait. Si l’on retrouve des points similaires (étanchéité à l’air, consommation maxi en kwh/m² shon,…) la RT2012 impose des critères nouveaux : recours à une énergie renouvelable pour l’eau chaude sanitaire (solaire, chauffe eau thermodynamique), surface vitrée minimum, faculté de mesurer ses consommations…
Les moteurs de calculs pour les E.T. RT2012 prennent en compte également une série de critères tels : altitude,…